BIENVENUE AUX SOCIETAIRES CLUB AUTO COOPMINEFI
Besoin d'un conseil : 01 47 75 76 42

LA VOITURE ELECTRIQUE : QUESTIONS/REPONSES

Le silence de la voiture électrique : un réel atout ?

Si le silence total constitue un facteur de plaisir pour le conducteur, il peut devenir un danger pour les piétons, privés de l'alerte sonore liée au bruit des moteurs thermiques (http://www.securite-routiere-plus.com/pages/les-voitures-electriques.html)

Voiture électrique ou thermique : qui est le moins cher à l'achat ?

Malgré les aides gouvernementales (bonus, prime à la conversion), l'acquisition d'un véhicule électrique reste en moyenne plus onéreuse qu'une voiture classique à moteur thermique, principalement à cause du coût de la batterie. Cette barrière budgétaire explique le non-décollage des ventes de voitures électriques en France (moins de 2 % des ventes).

Quelle est la durée d'autonomie d'une voiture électrique ?

La distance maximale qu'il est possible d'effectuer à bord d'un véhicule électrique est comprise entre 250 et 300 km : privilégiez par conséquent une automobile essence ou diesel si vous êtes un habitué des longues distances.

Electrique ou thermique : quel moteur pollue le moins ?

Si à l'utilisation quotidienne, le bilan écologique de la voiture électrique est meilleur que celui d'un véhicule thermique, le résultat est plus mitigé si l'on compare le coût énergetique à la construction : une voiture électrique requiert en effet plus d'énergie qu'un véhicule thermique pour produire les batteries. D'autre part, les conditions d'exploitation du cobalt, métal nécessaire à la fabrication des batteries électriques, posent un problème humanitaire brulant au regard des conditions de travail peu respectueuses des droits de l'homme dans les mines du Congo, premier producteur mondial de ce minerai (https://www.usinenouvelle.com/article/carton-rouge-pour-renault-sur-le-cobalt-et-les-droits-de-l-homme-en-rd-congo.N614433 / https://www.infochretienne.com/rdc-des-enfants-extraient-a-mains-nues-le-cobalt-de-nos-smartphones/)

Une trottinette électrique plutôt qu'une voiture pour circuler en centre-ville ?

Les trottinettes électriques ne sont pas aussi eco-friendly qu'on veut bien le dire : chaque utilisateur émettrait en moyenne 202 grammes de CO2 par kilomètre, soit deux fois plus que le vélo ou le bus (https://www.lepoint.fr/societe/les-trottinettes-electriques-plus-polluantes-que-les-transports-en-commun-06-08-2019-2328521_23.php) : abandonner son véhicule au profit de la trottinette ne constitue donc pas un geste écologique aussi fort qu'on pourrait le penser.

Puis-je facilement recharger ma voiture électrique ?

Il existe environ 26000 points de recharges sur le territoire français : le maillage reste cependant très inégal : dans certaines régions (Massif Central, Grand Est, Bourgogne Franche Comté), la recherche de bornes électriques peut se révéler difficile avec le risque de tomber en panne.

L' automobile est-elle l'industrie la plus polluante ?

Non : le secteur manufacturier (fabrication de vetements) est le premier pollueur de la planète, avec la plus grande quantité d'émissions de gaz à effet de serre (http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/dessous-chiffres/2017/11/06/29006-20171106ARTFIG00012-cop23-quels-secteurs-economiques-emettent-le-plus-de-co2-en-france.php)

La période de confinement revalorise-t-elle l'image de marque de l'automobile ?

Inconstestablement oui : le transport en voiture permet de garantir le respect des gestes-barrière, devenant ainsi un allié de choix pour limiter les conséquences sanitaires du Covid-19, car comme le souligne le journaliste du Figaro Thomas Morales dans son article sur la "revanche des bagnoles", "Sans les automobiles pourtant si méprisées, il serait en effet difficile de continuer à se déplacer pour faire ses courses ou aller travailler, tout en respectant les gestes barrière". Le journaliste souligne également le rôle central joué par l'automobile pour assurer l'acheminement des personnes contaminées vers les hôpitaux : "Sans elles, sans leur indispensable entremise, comment serions-nous en mesure de nous rendre à l'hôpital?". Retrouvez l'intégralité de cet article sur le Figaro Vox à l'adresse suivante : https://www.lefigaro.fr/vox/societe/confinement-la-revanche-des-bagnoles-20200430.